Subitement

In Life

© Image : Library of Congress

Scroll this

L’éveillement du déconfinement.

J’ai mal à ma France, mal d’entendre ses histoires, ses drames qui deviennent des tragédies. C’est important d’en parler et de l’écrire. L’écriture a plus de poids contre le temps. Vivre dans un 20m² comme des prisonniers à 1 000€ le loyer, mourir parce qu’on a pas la bonne couleur de peau, se faire cracher dessus car on est policier, dire aux gens de travailler plus et ne pas vouloir payer leur maladie professionnelle. On appelle ceci : le remake des temps modernes. L’Homme est présent depuis pas mal de temps pour n’avoir jamais compris : la tolérance de Voltaire, la loi du plus fort de la Fontaine et l’allégorie de la caverne de Platon. On vit dans une société de productivisme et d’efficacité où on court après le temps. Aller plus vite que les aiguilles d’une montre devient la norme. Être dynamique devient la qualité suprême des recruteurs. On ne regarde même plus nos enfants grandir, mais le prix des fruits et légumes aux supermarchés. Une société divisée aux corps identique. La planète Terre tourne dans nos micro-ondes et les drogues sont dans toutes les rues. On a mal partout, on aimerait avoir le revenu universel, la justice mais la mafia aime les moulures au plafond. L’indigestion de Deliveroo sonne comme le nouveau McDonald’s, y’a que les pauvres qui subissent. Des pauvres a pédaler et des plats froids à l’arrivée, je vous présente le business plan. L’idiotie est contente. C’est catastrophique, les rats sont chez nous et l’humidité sont nos peintures sociales couvertes de larmes. Les plus faibles se font taper par les soi-disant amoureux, parents. On ne vit plus dans une société de consommation, mais de surconsommation, où plus la bague, la voiture, la maison, la garde-robe, le compte en banque sera grand et gros mieux notre estime sera grandiose.

Il me reste innombrables choses à dire, mais il y a suffisamment de dégoût dans ce texte. J’aspire à un monde meilleur, où la liberté, l’égalité et la fraternité seront des droits pour tout le monde. 

Tags: / Category: Life

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *